La construction

Les vols

Galerie

Mois : décembre 2021

Du 1 au 31 Décembre 2021

Du 1 au 31 Décembre 2021

Fin de la configuration des 2 Efis …..enfin presque la fin.

Toujours les capots et la Canopy ……..entre les choix et les ajustements, la propreté des finitions c’est une partie que je trouve longue …très longue.

J’ai fini d’installer mes cowl flaps électriques.
Par contre il existe 2 types de capots Vans….certains ont un nid d’abeille à l’intérieur jusqu’en bas du capot et d’autres comme le mien ont le nid d’abeille qui s’arrête bien plus haut.
J’avais installé ceux de Alain qui a un capot Vans avec un nid d’abeille complet et je n’ai presque pas eu a caler. Par contre le mien, j’ai du fabriquer des cales de 4mm d’épaisseur tout le pourtour.
Coté extérieur …Et j’aurai a les démonter pour le peintre.
Coté Inter
A force de monter et démonter le capot, j’avais l’impression qu’il avait bougé et plus au centre. Ne voulant pas remonter l’hélice, j’ai fait un flasque de controle.
Un axe au diamètre pour se centrer
Et un flasque au diamètre du cône.
La photo n’est pas bien prise mais il est centré….hihihhi
De profil…..Le capot est plongeant sur le cône.
Sachant qu’il est dit que le moteur descend légèrement quand les tampons se font, il faut le mettre plutôt haut mais dans la réalité après discussion, il semblerait que ça ne bouge pas tant que ça.
La Canopy bouge pas mal et surtout avec les vérins qui sont costaud et la font avancer.
J’ai fini par monter comme tout le monde des butées
En fait ceux sont des tampons pieds de meuble.
Peints Epoxy et les vis serrées au fil freins car après peu accessibles.
Je vais enduire l’avant pour rattraper les défauts.
Je n’ai pas pris de résines mais un enduit Epoxy très efficace et facile a travailler le KP84 de chez Balta. Seul inconvénient il est jaune ……pas très chouette.
Et voila une fois sec et poncé.
J’en profite pour poser les 3 nut plates pour maintenir le capot au milieu.
Voila après avoir réglé la tôle avec le jeux nécessaire pour ouvrir la canopy.
Je pourrai encore faire un joint après quand la tôle sera rivetée.
Bon là c’est un grand moment …….
J’ai monté la charnière pour fixer le capot supérieur le long de la cloison pare feux.
Pour ce faire, il faut passer par la trappe d’huile et à l’aveugle enfiler les 2 tringles.
J’ai essayé plusieurs fois en espérant que les tiges allaient se faire mais je ne trouve pas ça terrible. Ça ne me plait pas et même si certains trouvent que c’est plus propre parce que tout est caché ……et bien ce n’est pas pratique du tout.
Je vais redemonter tout ça et passer à la version Skybolt…..j’entends déjà les critiques.
Peu importe je préfère.
Il y a les adeptes sky bolt et les adeptes charnières comme il y a les adeptes caoutchouc sur les baffles et les adeptes plenum. et bien les 50 Vis du plenum a retirer pour regarder les bougies supérieures ….ça me gaverait.
Au final je vais avoir conjugué les charnières et les skybolt sur ces capots.
Pas moins de 15 Skybolt pour tenir le capot quand il en faut 4 sur un DR401.
Comme sur le plan Vans j’ai calé avec une cale 0,032 ….;donc cloison pare feux ensuite cale ensuite skybolt.
Fin de la préparation, j’ai tracé le centre et fait les embrèvements pour les rivets.
Le petit galet est en fait un aimant…..j’ai le même en dessous et ça permet de trouver la position pour les capots non transparents.
Je reboucherai les trous que j’avais fait pour la charnière plus tard.
Je contrôle avec une bille aimantée aussi avant de percer ……c’est vraiment précis.
Et voila le tout remonté
Je positionne ma vitre arrière après l’avoir découpée aux cotes en débordant de 25mm pour le collage.
Je règle la position en laissant un espacement de 1,7mm ( batonnet en bois ) entre le canopy et la vitre arrière.
Et pour bloquer la position de la vitre, je perce 2 trous dans le plexi et la tôle pour mettre des clecos. ( ceci tout seul sur la photo)

ET VOILA LA DERNIERE PHOTO DE 2021
DEJA 2450 HEURES REALISEES ……2022 SERA L’ANNEE DU PREMIER VOL

BONNES FETES DE FIN D’ANNEE
1 au 29 Novembre 2021

1 au 29 Novembre 2021

Peu de photos ce mois ci

Du rangement dans les cables et du contrôle électrique 

La programmation du VPX c’est simple. Sur un PC on commence par charger l’application VPX Configurator.Ensuite on relit par RJ45 le PC et le VPX, on met le tout en route et ca marche tout seul.                                            Le logiciel est très facile a utiliser. On rentre d’abord le libellé de chacune des entrées sorties et ensuite on associe les entrées avec les sorties en donnant le calibre des breakers de chacun des circuits.                        Exemple: l’interrupteur Nav Lights ( Entrée ) associé à la sortie Lights des saumons avec un breaker de 2A.

 

Ne prenez pas peur c’est pas si compliqué
Il y a beaucoup de masses a câbler environ une quarantaine.
J’ai utilisé une DB25 pour relier toutes les masses entre elles.
Pas de boum ni Pschtt à la mise en route ……..
Juste 2 problèmes résolus rapidement.
Un pin sur le Vpx mal enfoncée et le transpondeur ne démarrait pas.
Le trim de la profondeur qui ne fonctionnait pas ……il était pas branché hihihihi
Reste a configurer les écrans avec les positions de chacune des informations.
Rentrer le code Hexa pour mettre en route le transpondeur.
Le code Hexa est a demander sur le site de l’OSAC avec l’immatriculation de l’avion.
quis ultricies et, quis, ut elit. risus libero tristique neque. Donec consectetur